En savoir plus

Ils ont écrit sur les peintures d’Alain Casado

 

Louis LEPRINCE RINGUET de l’Académie Française

J’ai été très touché par les peintures d’Alain Casado. Elles m’ont séduit par leur charme, leur vie intérieure, leur musicalité.
Douceur sans mièvrerie, harmonie subtile, source d’émerveillement.

 

Bernard RYON Ancien Président de la Société des Artistes Méridionaux

Au premier abord, Alain Casado paraît calme et placide, maître de lui. Mais ce n’est qu’apparence. Il ne faut pas chercher longtemps pour entrevoir sa sensibilité qui est là, toute proche, à fleur de peau ; elle est faite de tendresse et de rêves.
J’ai l’impression qu’il peint surtout avec ses sens. Les harmonies qu’il affectionne, aux couleurs poussées « à la limite », révèlent une atmosphère d’une matérielle irréalité. De son univers, plein de fraicheur et de candeur, semblent s’exhaler des parfums variés et subtils où le muguet, le lilas ou la fleur d’oranger se mêlent à des saveurs tantôt épicées, tantôt anisées.
Parce qu’il est un Artiste, Casado a son monde. Il est une Nature à lui tout seul.

 

Maïté BOYER Artiste Peintre

La mystique d’Alain Casado se traduit tout au long de son parcours, au-delà même de sa trajectoire plastique. Il peint avec pudeur et jubilation, dans une constante dévotion, la nature et les modèles qu’elle lui offre comme un hymne à l’universelle beauté.

 

Jean PINQUIE Ecrivain, Poète et Critique d’Art

Alain Casado privilégie des instants de couleurs tirés au labo du rêve ; ses scènes de genre participent d’un quotidien qui n’existe nulle part. Ceci n’est pas un petite fille sur son vélo, ceci n’est pas une fenêtre ouverte : ceci est une « harmonie parallèle à la nature » (Cézanne).
Tout simplement, la nature et la peinture d’Alain Casado se rejoignent à l’infini.

 

Michel MONTAGNE Artiste Peintre

De l’expérience acquise, il invente son propre style, le nouveau figurisme.
Devant cette peinture sensible, peuplée de personnages, symbole d’amour et d’amitié, on retrouve l’émotion vraie.

 

Aline DINIER Critique d’Art

Alain Casado affirme sa volonté de « picturaliser » la visio.n globale pour mieux rechercher ensuite l’émotion qui a été à l’origine de l’envie de peindre. Ainsi s’explique, par exemple, ce clin d’œil à Renoir dans certains tableaux, Renoir, ce grand intimiste. 

 

Annie Hennequin Critique d’Art

Le monde d’Alain Casado est un monde de tendresse. Il cultive dans sa peinture les vivants paradis de l’enfance. Ses toiles capturent les petits bonheurs simples qui jalonnent et construisent sa vie.
Aucun évènement extérieur ne semble capable de troubler cette harmonie. Mais peut-être est-ce dans les silences, dans tout ce que cette peinture évite de montrer qu’il faut lire une force d’espoir, un idéal de vie sereine à privilégier en dépit de tout.